L'autre

galilée

L'autre Galilée est le portrait inattendu et surprenant du grand savant italien Galileo Galilei.

 

Vous allez découvrir un homme drôle et passionnant, malin et subversif qui toute sa vie s'est battu pour la liberté de pensée, pour la séparation entre science et religion.

Un Galilée inédit et moderne qui a émis des affirmations bien plus dérangeantes et violentes que la célèbre phrase « Et pourtant elle tourne ! »

Un Galilée bien loin de l'image habituelle ! Un homme passionnant et moderne qui lutte pour la liberté de pensée.

En 2012, je suis invité au festival de la Correspondance de Grignan consacré cette année-là aux Lettres de philosophes. Un de mes proches me recommande la lecture des lettres du célèbre astronome Galilée. J’ignore tout d’elles et je découvre un philosophe.


Sa plume féroce et ironique me fait sourire et réfléchir. Il y est question de liberté de pensée, de tolérance, de séparation entre science et religion... L’actualité du sujet me frappe ! J’ai envie d’en apprendre davantage sur Galilée. Je réalise que je le connais mal.

Qui est en réalité cet homme, que les uns proclament père de la science moderne et que les autres traitent de lâche ?


Lui, qui choisit l’abjuration face à la menace du bûcher, est considéré tantôt comme un génie, tantôt comme un intriguant roué.

Il est tantôt adulé, tantôt proscrit.


Au delà de mes recherches, Galilée se révèle drôle, passionnant, en prise avec ses contradictions... L’envie me vient de faire oeuvre théâtrale sur ce personnage complexe. Je me plonge dans sa vie privée et découvre un être original et subversif à la fois. Sa modernité me trouble.

 

Lentement, Galilée m’apparaît : je n’ai plus sous les yeux le portrait plat et âgé d’un vieux monsieur sérieux et barbu, mais, au contraire, l’image tridimensionnelle d’un homme de chair et de sang, aux multiples aspects. Son intelligence se mêle à la peur, son ambition à l’astuce, son audace à la naïveté...


C’est cet homme que j’évoque dans mon spectacle. Je dévoile la personne et non le personnage, car j’ai vu se dessiner la personne - un autre Galilée dont la trajectoire humaine ne peut en aucun cas se réduire à la célèbre phrase « Et pourtant elle tourne ! »

Extrait du spectacle !